Comment mieux gérer les repas de fêtes ?

Pour commencer les festivités, vous pouvez privilégier les fruits de mer comme les crevettes ou les huitres qui sont pauvres en graisses (moins de 2% de lipides) plutôt que le foie gras qui sera très riche (minimum 50% de lipides). Ils sont également source de cuivre, zinc, sélénium et vitamine B12. Le saumon est une bonne source de protéines. Il contient une quantité intéressante d’Omega 3 qui sont des acides gras essentiels intervenant dans la prévention des maladies cardiovasculaires.  Attention cependant à ne pas inonder votre assiette de mayonnaise et de pain beurre !

Faites parler votre imagination en élaborant des sauces à base de fromage blanc, de citron, d’herbes aromatiques (ciboulette, coriandre, menthe, aneth…) avec une pointe de sel et de poivre. On se régale ainsi avec une sauce allégée !

Passons au plat, les viandes blanches (dinde ou poulet) sont plus maigres mais attention à ne pas consommer la peau qui vous apportera davantage de lipides. Vous pouvez les faire cuire sans ajout de matières grasses en utilisant des herbes ou des épices. Le poisson blanc est également pauvre en graisse. La cuisson en papillote permet d’éviter l’excès de matières grasses et de garder toutes les saveurs de l’aliment.

N’oubliez pas les légumes ! Les légumes sont riches en fibres et permettent de limiter l’absorption trop rapides des sucres et régulent le transit. Ils doivent représenter la moitié de votre assiette.

Pour les féculents, éviter les purées qui ont un index glycémique plus élevé. Privilégier les aliments contenant des fibres. Ex : risotto de riz ou de quinoa complet / mélange gourmand de légumes secs et fruits oléagineux.

Ensuite, le plateau de fromages arrive ! Attention il est deux fois plus gras que la viande (25% de lipides en moyenne).  Privilégier les pâtes molles aux pâtes dures qui sont plus riches en graisses. Les fromages frais sont les plus légers (chèvre frais, faisselle…). Faites-vous plaisir
sans abuser des quantités. Une portion représente 30 à 40g.

Les fêtes de fin d’année sont souvent synonyme d’excès alimentaire.
Les repas sont gras et très sucrés et durent parfois une éternité …

Il est possible de se faire plaisir tout en équilibrant son assiette !

Puis on termine par le dessert sur une touche sucrée et de la fraicheur. Eviter les bûches avec de la crème au beurre et privilégier les mousses de fruits. Je vous conseille de préparer vous-même votre dessert. Vous pouvez ainsi diminuer les quantités de sucres ou encore utiliser des sucres à index glycémique bas. Penser à varier les farines et limiter la farine blanche. Pour les desserts au chocolat, privilégier le chocolat à 70% de cacao. Pour les mousses au chocolat, remplacer la crème par des œufs en neige. Penser à servir des petites parts de gâteaux en les accompagnant de fruits.

C’est la saison des clémentines, kiwis, poires, pommes et kakis !

Pour mieux gérer le repas, il est important de bien adapter son bolus. Soyer vigilant à la quantité de glucides. Un repas riche en graisse peut entrainer une résistance à l’insuline. Il est alors conseillé d’ajouter 1 à plusieurs unité d’insuline.

De même si la charge glucidique est très importante
(sup a 120g, rajouter un peu plus d’insuline sur le total)

Si le repas est très long et qu’il est parfois difficile d’évaluer les quantités que l’on va manger, réaliser plutôt votre bolus en deux fois. 

N' hésitez à prendre conseil auprès de votre diabétologue.

Joyeuses fêtes !

Retour aux articles

Téléphone:+33 (0) 1 46 49 80 60                 Fax : 01 58 69 01 6

10-16 Avenue du Colonel Rol Tanguy   ZAC du bois Moussay   93240   Stains           

29 avenue du 11 Novembre 1918    34530 Montagnac